Ecrit par Maryline Lefebre O'Shea, Directrice d'Opération Terre des Enfants

Le 19 octobre 2016, je me suis envolée pour visiter nos programmes pour la première fois. Destination : Guadalajara, Mexique. Bien que nous allons développer davantage ces rencontres très prochainement, je voulais partager mon expérience personnelle directement avec vous – et une fois de plus exprimer ma gratitude pour la générosité de nos donateurs. Tant de vies sont transformées grâce à eux. Je les en remercie chaleureusement !

A mon arrivée à Guadalajara vers 20h, j'ai été accueillie à l'aéroport par deux Sœurs et notre chauffeur. Nous avons également retrouvé sur place le couple de photographes que j’ai missionnés pour documenter ce voyage.
Le Village pour Garçons, situé à environ une heure de route, est entouré d'arbres dans les collines de l'ouest de Guadalajara. La première matinée a été consacrée à filmer une entrevue avec Sœur Margarita, la supérieure locale du Village pour Garçons, et à visiter le campus, les salles de classe et les ateliers de formation.

Les garçons qui fréquentent l'école des Sœurs de Marie à Guadalajara ont entre 11 et 17 ans. Ils y restent en général 5 ans dont les 2 dernières années correspondent au lycée qui inclut une formation professionnelle approfondie.
Les salles de classe et les espaces de vie sont divisés en deux grands bâtiments, chacun accueillant environ 1 000 garçons. Chaque bâtiment comprend également une cuisine professionnelle qui fournit des repas chauds aux 6 étages des dortoirs et des espaces de vie 3 fois par jour !

Nous avons commencé à filmer les garçons pendant qu'ils pratiquaient l'éducation physique à l'extérieur – une équipe de football (invaincue depuis 8 semaines !), une classe d'étudiants de première année en survêtement s’échauffant pendant une leçon de taekwondo et un groupe d'élèves plus expérimentés pratiquant leurs coups de pied et revêtant leurs uniformes taekwondo.

L'équipe vidéo a continué à filmer les garçons dans les salles de classe jusqu'au début de l'après-midi assistant à de cours de mathématiques, de comptabilité ou bien encore d’anglais. Les garçons étaient à la fois si appliqués et concentrés que c’en était frappant, surtout quand on sait qu’ils sont entre 45 et 50 élèves par classe !

Cet après-midi, nous avons quitté le Village pour Garçons pour visiter quelques familles des enfants, à environ deux heures de route. À ma demande, Sœur Margarita avait tout arrangé au préalable pour me permettre de voir les conditions de vie des garçons qui rejoignent l’école.
Ainsi, quatre garçons – 3 étudiants de première année (âgés de 11 ans) et un élève de 15 ans – se sont joints à notre groupe pour rendre une courte visite à leurs familles. Les maisons des garçons étaient à quelques minutes les unes des autres.

Les mots ne peuvent guère décrire l'état de pauvreté flagrante du petit village de San Pedro Itzicán, sur la rive nord du lac de Chapala.

La situation économique désastreuse de ces familles était criante.

Souvent, seul un parent ou un autre membre de la famille est capable de travailler, et les grands-parents aident à prendre soin des frères et sœurs plus jeunes.

Les maisons de ces jeunes garçons consistent en une ou deux pièces dans des constructions qui par ailleurs semblaient inachevées ou abandonnées. Chaque maison accueille 6 à 8 personnes – tout le monde dort à même le sol, dans la même pièce – sur du carton en général, des matelas pour les plus fortunés.

L’absence de salle de bain dans chacune de ces habitations trahit l'absence d'assainissement adéquat. Le coin cuisine presque vide nous rappelle qu'il y a bien peu de nourriture à cuisiner.

Lors de mon deuxième jour à Guadalajara, nous sommes allés interviewer une diplômée de notre Village pour Filles ; Alejandra (photo avec Sœur Teresa et Sœur Margarita) dirige le service finance et comptabilité d’une petite entreprise. Elle a gracieusement répondu à mes questions et a exprimé sa grande reconnaissante pour l'éducation qu'elle a reçue au travers des écoles des Sœurs. Elle semblait si heureuse de sa vie actuelle – et visiblement ravie de voir les Sœurs qui m'accompagnaient.

Nous avons terminé la journée avec le tournage d’autres salles de classe et des ateliers de formation professionnelle. Dans toutes les écoles des Sœurs de Marie – pas seulement au Mexique – les enfants apprennent des compétences et des métiers essentiels qui leur permettront de trouver un emploi juste après l'obtention de leur diplôme.

Le campus comprend un bâtiment entier dédié à ces ateliers, y compris les arts culinaires, la fabrication de bijoux, l'ingénierie automobile, la réparation de carrosserie automobile, et plus encore !

Lors de ma dernière soirée au Village pour Garçons, tous les garçons se sont rassemblés dans le gymnase et m'ont offert une représentation d'une heure, où ils ont fièrement affiché leurs talents dansant, chantant et d'autres formes de divertissement. C'était une soirée très touchante !

Le lendemain, le samedi, nous sommes allés à Mexico et l'équipe de tournage s’est rendue directement vers Chalco pour continuer à documenter les activités de l'école, y compris la vie des enfants dans leur vie quotidienne par sous groupe nommé « Famille ».
Une famille se compose habituellement de 45 à 50 enfants qui partagent les mêmes dortoirs – avec des lits superposés de 3 niveaux ! – prennent leurs repas ensemble et vont en classe en groupe. Il y a habituellement une sœur responsable de 3 à 5 familles qui assume le rôle de mère-sœur pour 250 enfants !

Pendant ce temps-là, j'ai rejoint un groupe d'environ 45 pèlerins des États-Unis lors de leur visite de la cathédrale métropolitaine de Mexico (la plus grande cathédrale des Amériques !) et de la basilique et du lieu saint de Notre-Dame de Guadalupe.
J'ai eu le privilège d'assister à une messe en la chapelle du Cerrito, officiée par l’un des prêtres visiteurs qui accompagnait le group. Un petit groupe de musiciennes de notre Village pour Filles a contribué avec leurs chants ... Une célébration inoubliable !

Le dimanche, ce même groupe est venu voir notre Village pour Filles à Chalco, à environ une heure au Nord-Est de Mexico.

Chaque visiteur a été assigné à une guide-étudiante qui nous a accompagnée pendant toute la journée, qui comprenait une messe avec tous les élèves réunis dans le gymnase, un déjeuner avec les Sœurs de Marie et une visite du campus avec démonstrations des ateliers de formation et activités sportives et musicales.

Le Village pour Filles accueille près de 3.000 filles, et est donc beaucoup plus grand que le Village pour Garçons.
La formation professionnelle au Village pour Filles comprend notamment la couture, les arts culinaires, la conception assistée par ordinateur, la comptabilité.

Tout le monde a été très impressionné par le travail des Sœurs. Et je me suis sentie à la fois honoré et fière de pouvoir promouvoir cette merveilleuse mission.

Merci de votre lecture attentive, et au nom des Sœurs de Marie et des enfants qui dépendent de leurs bons soins, encore merci à nos généreux amis et donateurs.