Les Sœurs de Marie s'attachent à développer l'empowerment et le talent des filles de Tegucigalpa

C’est aujourd’hui la journée nationale de la femme au Honduras, l’un des pays les plus pauvres de la planète et tristement célèbre pour ses caravanes de migrants.

Les Sœurs de Marie y ont ouvert un Village pour Filles en novembre 2012, à Tegucigalpa.

Depuis presque 6 ans, les sœurs ont contribué à éduquer et sortir de la pauvreté près de 800 jeunes filles.

Grâce au soutien des soeurs qui les incitent à se dépasser dans toutes les activités scolaires ou parascolaires, les élèves sont aussi brillantes à l’école que flamboyantes sur les terrains de sports ou dans les salles de musique.

Compétitions de football ou basket, concours de sciences ou encore de musique, ces demoiselles illustrent parfaitement le slogan YES WE CAN !

Oui, elles peuvent le faire ! Merci à vous !