Créés il y a plus d'un demi-siècle, les Villages du Monde pour Enfants
sont l'oeuvre et le fruit de la dévotion d'un homme : le père Aloysius Schwartz.

Né à Washington, aux Etats-Unis, le 18 septembre 1930, Aloysius Schwartz grandit avec l'idée de devenir prêtre afin de pouvoir aider les plus pauvres. En 1944, il entre au séminaire St. Charles dans le Maryland et passe son baccalauréat au Lycée Maryknoll. Il poursuit ensuite ses études de théologie à l’Université Catholique de Louvain en Belgique.

A l'occasion d'une visite à Banneux en Belgique, où est apparue la Vierge des Pauvres, il eut l’inspiration de dédier son sacerdoce au service des pauvres dans l’accomplissement du message de la Vierge.

En 1958, le père Aloysius Schwartz est assigné à Busan, en Corée du Sud. Le pays est encore marqué par les conséquences de la guerre de Corée (1950-1953) : la pauvreté et la famine sévissent et beaucoup d’enfants se retrouvent orphelins et à la rue. Terriblement ému par cette situation, le « père Al » décide d’agir.  Il fonde une association aux Etats-Unis, « Korean Relief », afin de collecter les fonds nécessaires pour financer son projet : créer des centres pour accueillir les enfants les plus démunis.

En 1964, il se rend compte qu’il a besoin d’aide pour mener à bien sa mission et développer ses actions. Il fonde alors la Congrégation des Sœurs de Marie en 1964, afin de servir les plus pauvres parmi les plus pauvres. Les premiers Villages pour Enfants sont alors construits en Corée du Sud, pour prendre soin des orphelins, des enfants abandonnés ou venant de familles extrêmement pauvres, en leur offrant en plus de l’hébergement, une éducation.

Au fur et à mesure des années, la mission du père Al s'est étendue avec l’ouverture progressive de Villages aux Philippines (en 1985), au Mexique (en 1990), au Guatemala (en 1999), au Brésil (en 2002), au Honduras (en 2012) et en Tanzanie (en 2019).

Malgré le décès du Père Al en 1992, les programmes ont continué grâce à la dévotion des Sœurs de Marie. Aujourd’hui, ce sont 20 000 enfants pauvres qui sont pris en charge dans les treize Villages construits dans six pays et plus de 150 000 diplômés depuis les origines.

Afin de soutenir le développement des programmes menés par les Sœurs de Marie, un réseau d’association a été créée à travers le monde, dont notre association, Villages du Monde pour Enfants, qui a été fondée en 1999.

Pour en savoir plus sur le Père Al, cliquez ici.

1964 - 2019 : 55 ans au service des plus pauvres