Au Brésil, les Soeurs de Marie viennent en aide aux enfants pauvres depuis 2002 !

Aujourd'hui, dans les Villages de Brasilia et de Sao Paulo,
elles accueillent près de 1 000 enfants très pauvres, du jardin d'enfants au lycée.

Au Brésil, plus de 9 millions d'habitants vivent toujours moins de 1.90 $ par jour.
Les enfants sont souvent les première victimes collatérales de la pauvreté :

ils sont malnutris, ils ont parfois des problèmes de santé, ils arrêtent l'école, subissent la violence...

C'est pour aider les enfants qui souffrent de l'extrême pauvreté que les Soeurs de Marie ont construit les Villages de Brasilia et de Sao Paulo.

Dans le Village de Brasilia, les enfants vont à l'école du collège au lycée. Ils bénéficient gratuitement d'une éducation
et de l'ensemble des soins nécessaires à leur bon développement (alimentation équilibrée, soins médicaux, hébergement en sécurité,
activités physiques et artistiques, fournitures et équipements : chaussures, vêtementes, matériel scolaire...).
Afin de leur permettre de trouver un bon emploi lorsqu'ils quitteront le Village, les enfants suivent une formation professionnelle.
C'est de cette manière que les enfants pourront sortir durablement de la pauvreté et aider, à leur tour, leur entourage

Dans le Village de Sao Paulo, ce sont les plus petits qui sont accueillis : de la crèche à l'école primaire. Les enfants y sont nourris,
entourés et soignés puis récupérés par leur famille, en fin de journée. Il s'agit souvent de mères seules qui, grâce à l'aide des Soeurs,
peuvent continuer à s'occuper de leurs enfants, tout en travaillant la journée.

Pour ces enfants qui avaient souffert de la pauvreté, vivaient dans des conditions terribles, avaient parfois dû arrêter l'école,
avaient pu être des victimes de violence, être accueilli, en sécurité, dans les Villages des Soeurs de Marie
et pouvoir construire un avenir est une chance inouïe.


Pour en savoir plus sur les Villages du Brésil :