Les Sœurs de Marie forment une institution chrétienne humanitaire indépendante, qui a pour but d'aider les pauvres dans les pays en voie de développement. Elle a été fondée par le Père Aloysius Schwartz, le prêtre des pauvres. Depuis plus d'un demi-siècle, les Sœurs gèrent des projets de développement au service des plus pauvres d'entre les pauvres.

QUI SONT LES SŒURS DE MARIE ?

Servir les plus pauvres !

Les Sœurs de Marie comptent actuellement 387 Sœurs et gèrent des projets de développement aux Philippines, au Mexique, au Guatemala, au Brésil, au Honduras et en Tanzanie. Dans chaque pays, les Soeurs viennent en aide aux enfants en leur donnant non seulement un endroit sûr où vivre, de la nourriture et une éducation, mais aussi en les préparant à un avenir meilleur dans leur propre pays, dans leur culture et dans leur environnement. Sans que les familles n'aient à payer quoi que ce soit.

En plus de s'occuper de plus de 20 000 enfants pauvres chaque année, les Sœurs gèrent des foyers, des hôpitaux, des écoles et des programmes de formation professionnelle.

Monseigneur Aloysius Schwartz, un prêtre missionnaire qui a consacré sa vie aux enfants pauvres, a fondé les Sœurs de Marie le 15 août 1964, pour aider les plus pauvres des pauvres. Les Sœurs de Marie tirent leur nom du lieu de pèlerinage de Banneux, en Belgique, où la Mère de Dieu est vénérée comme la Vierge des Pauvres. La devise des Sœurs est de « Servir le Seigneur dans la joie! ». 

Les Sœurs de Marie sont reconnues en tant que congrégation par décret de l'Église Catholique et ont reçu l'approbation de l'Église et de l'État. La Maison Mère se situe à Biga, près de Manille, aux Philippines. Les Sœurs de Marie sont aussi une fondation.

Aujourd'hui, la Mère supérieure est Sœur Maria Cho, qui a succédé en 2011 à Soeur Michaëla Kim, qui avait elle-même succédé au prêtre défunt, Aloysius Schwartz. Sœur Maria dirige la Congrégation ainsi que toutes les institutions qui en dépendent.

Les Sœurs et leur grand dévouement ont convaincu de nombreuses personnes à défendre leurs protégés, moins pour des raisons religieuses que pour des raisons humanitaires.

Les Sœurs de Marie ont reçu le décret d'approbation de l'Eglise Catholique comme ordre religieux officiel. Elles comptent plus de 387 Sœurs qui ont consacré leur vie aux enfants pauvres.

Sœur Tess posant avec une petite fille appelée Rose, qui vivait dans la décharge de Payatas.