Parcourez notre actualité et visionnez nos vidéos pour entrer dans le quotidien des enfants des Villages.
Vous découvrirez à quel point les Soeurs de Marie prennent soin de ces enfants pauvres avec amour
et comment ces programmes changent leur vie.

 
 

Informations aux donateurs

06/09/2021

En 2009, il y a 12 ans, un grand nombre d’associations clientes d’une même société de marketing et sans autres relations entre elles, dont notre association, ont fait l’objet de la même instruction judiciaire.

A l’issue de cette instruction, le procureur de la République a requis le 16 septembre 2019 un non-lieu à l’encontre de notre association, estimant qu’il n’existait pas de fondements aux accusations contre celle-ci.

Il relevait notamment que « l’association avait une réelle activité en France, que VMPE avait envoyé aux Sœurs de Marie de 2007 à 2009 inclus, un total de 8 380 000 euros utilisés pour les œuvres charitables conformément aux objectifs statutaires de VMPE… ».

Le 20 août 2021, le juge d’instruction a abandonné la qualification initiale mais a décidé, contre toute attente, de requalifier les faits, renvoyant notre association devant le Tribunal, principalement pour un manque de transparence dans la documentation adressée aux donateurs et de traçabilité dans ses comptes de résultat fonctionnel pour les années 2005 à 2009 (il y a 12 à 15 ans).

Notre association a fait évoluer depuis de nombreuses années sa communication et son fonctionnement. Toutes les subventions envoyées aux programmes sont tracées, contrôlées et la régularité et sincérité de nos comptes sont vérifiées par un commissaire aux comptes chaque année.

Le juge d’instruction a d’ailleurs souligné les efforts entrepris dans son ordonnance de renvoi.

Même si la décision prise par le juge d’instruction reste préjudiciable à notre association et qu’elle porte sur des faits très anciens (il y a 12 à 15 ans), notre association est confiante sur sa capacité à prouver sa bonne foi.

Notre objectif reste uniquement de continuer notre mission afin que les enfants puissent sortir de l’extrême pauvreté et changer de vie.

Nous remercions nos partenaires et fidèles donateurs de leur soutien et de leur confiance. Grâce à eux, les capacités d’accueil au Honduras et en Tanzanie ont pu être étendues au cours des dernières années et la prise en charge des enfants poursuivie, y compris pendant cette période de crise sanitaire.