LE VILLAGE POUR FILLES DE BRASILIA

En 2000, le Cardinal Jose Falcao a invité les Sœurs de Marie à fonder un Village pour les enfants pauvres, dans son diocèse de Brasilia, la capitale du Brésil. Un an plus tard, en 2001, les Sœurs de Marie arrivaient au Brésil pour construire le premier Village pour enfants du pays, sur un terrain qui leur avait été offert à Santa Maria.

Dès le mois de mars 2002, un bâtiment de deux étages a été construit. Le premier étage était occupé par un centre médial permettant de soigner gratuitement les personnes les plus pauvres. Le second étage était utilisé comme dortoirs et salles de classe pour les filles pauvres qui venaient de commencer leur scolarité dans le Village. Désormais, l'ensemble de ce bâtiment de deux étages est consacré au centre médical et dentaire qui accueille de 50 à 75 patients par jour !

A l'automne 2003, un bâtiment de sept étages a été inauguré : il est entièrement consacré aux programmes d'éducation en faveur des filles pauvres accueillies dans le Village.

Enfin, le 1er juillet 2014, les Sœurs de Marie ont ouvert une crèche où elles prennent soin des enfants pauvres de 3 à 5 ans, pendant que leurs parents travaillent. 

En 2019, le Village pour filles de Brasilia a accueilli 767 filles parmi les plus pauvres du Brésil, afin de leur permettre d'aller à l'école, d'apprendre un métier et d'être hébergées, nourries et soignées. La crèche a accueilli, toute l'année, 90 enfants en bas âge.

La Mère Supérieure du Village est Sœur Theresinha. A ses côtés, 14 Sœurs œuvrent chaque jour pour assurer la logistique du Village et entourer les enfants d'attention et d'amour.

BRASILIA EN BREF

Irmas de Maria / Vila das Criancas - Brasilia 
Caixa Postal: 005739 / AC Gama-DF
N.R. Alagados, Chacara 13-B
Santa Maria DF, Brasilia, Brazil

Capacité: 767 filles et 90 enfants en bas âge

Ouvert en 2002

L'ACCUEIL DES ENFANTS PAUVRES

Dans le Village de Brasilia, comme dans tous les Villages du Monde pour Enfants, les filles bénéficient d'une prise-en-charge globale, en plus de l'éducation et de la formation professionnelle. Cela comprend la nourriture avec trois repas équilibrés par jour, les soins grâce au centre médical construit sur place et l'hébergement avec un système d'internat. Les filles ont également accès à de nombreuses activités culturelles, artistiques et sportives pendant leur temps libre. Cela permet à ces enfants qui ont grandi dans la pauvreté de développer tout leur potentiel !

Le Village, dans lequel les enfants vivent à l'année, est ainsi équipé d'un bâtiment de sept étages contenant les dortoirs, les réfectoires, les bibliothèques et les salles de classe, d'un atelier pour les formations professionnelles de trois étages et d'une garderie pour les bambins. A l'extérieur, le Village dispose de nombreux espaces verts, d'un gymnase avec une scène pour organiser des spectacles, d'un terrain de football et de deux terrains de basket.

L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Accueillies dans le Village à l'âge de 12 ans environ, les filles suivent une scolarité générale, du collège jusqu'à la fin du lycée. De 8h à 16h45, du lundi au vendredi, elles suivent des cours d'informatique, de portugais et d'anglais, de littérature, de mathématiques, de chimie, de physique, de biologie, d'arts, de musique, de catéchisme et d'éducation physique.

Chaque année dans le Village de Brasilia, plus de 100 jeunes filles obtiennent l'équivalent du baccalauréat. Un accomplissement pour ces jeunes filles ayant grandi dans la pauvreté la plus extrême !

En plus de cette formation générale, les enfants suivent également une formation professionnelle afin d'apprendre un métier. C'est cette compétence qui leur permettra de trouver un bon travail plus tard et de sortir pour toujours de la pauvreté. Ainsi, dans leurs deux dernières années de leur scolarité, les élèves de Brasilia ont, en plus de leur formation générale, le choix entre plusieurs options de formation professionnelle, en lien avec l'économie de leur pays :

  • Secrétariat éducatif
  • Dentisterie
  • Aide-soignante

28 professeurs sont employés par le Village pour assurer la tenue des cours généraux et professionnels, en accord avec le programme scolaire national.

DES CHAMPIONNES DES LANGUES !

Les filles du Village de Brasilia sont très curieuses et ouvertes aux autres cultures. De nombreuses Soeurs de Marie étant d'origine coréennes, les filles apprennent le coréen et suivent des cours de littérature coréenne.

En 2020, elles ont été récompensées par un prix de littérature coréenne, certifiant leurs compétence en langue et en littérature !

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Dans tous les Villages, nous avons besoin de votre aide pour offrir aux enfants
l'éducation, la nourriture, les soins et l'hébergement.

AIDEZ LES ENFANTS EN FAISANT UN DON