Dans le Village de Brasilia, au Brésil, les jeunes filles vont à l'école
et ont aussi la possibilité de suivre une formation d'aide-soignante.

Nombre d'entre elles travaillent aujourd'hui dans des hôpitaux.
Elles sont en première ligne pour soigner les malades du coronavirus.

D'une enfance dans la pauvreté à une vie d'adulte consacrée à sauver des vies...
grâce aux programmes des Sœurs de Marie !

 

Le Village pour filles de Brasilia accueille des enfants venant des régions les plus démunies du Brésil. Inauguré en 2003, ce Village permet aux filles les plus pauvres parmi les plus pauvres d'aller à l'école, d'être nourries et hébergées, d'être soignées... et d'apprendre un métier pour pouvoir échapper à la pauvreté.

Parmi les formations professionnelles proposées, une formation d'aide-soignante est dispensée depuis plusieurs années. 59 filles, ayant décidé de consacrer leur vie à soigner leur prochain, suivent actuellement cette formation.

En classes, elles étudient l'ensemble des soins médicaux : premiers secours, soins chirurgicaux, soins d'urgence, soins pédiatriques... Elles mettent ensuite leurs connaissances en pratique dans une classe du Village simulant un centre médical, grâce à l'accompagnement de professeurs et d'infirmières. Elles animent également des séminaires dans les collèges, afin de sensibiliser les jeunes aux notions fondamentales de santé et d'hygiène personnelle. En dernière année, les filles font des stages sur le terrain : elles assistent des docteurs et des infirmières à l'hôpital ou encore s'entraînent dans le domaine de l'imagerie médicale.

Sœur Teresinha, la Mère Supérieure du Village de Brasilia, précise : "Les filles diplômées de cette formation trouvent rapidement du travail. Elles mettent en pratique ce qu'elles ont appris avec assiduité et dextérité. Elles sont particulièrement remarquées pour leur ponctualité et leur honnêteté".

A ce jour, 228 jeunes filles ont terminé cette formation. La plupart travaillent comme aides-soignantes à l'hôpital. Certaines sont mêmes devenues infirmières ! Un rêve qui leur aurait été impossible d'atteindre sans les programmes des Sœurs de Marie. Toutes les diplômées donnent aujourd'hui le meilleur d'elles-mêmes, chaque jour, pour sauver leur prochain.

Le Brésil est très impacté par la crise du coronavirus et les diplômées des Villages ont été en première ligne pour porter secours aux malades.

Les filles du Village de Brasilia en formation aux premiers secours

Attentives, en formation à l'hygiène dentaire