Ilson et Kilber sont deux enfants pauvres du Honduras. Ils ont 12 et 11 ans et ils sont frères. Alors qu'ils étaient tout petits, leurs deux parents sont décédés dans un tragique accident. Leur grand-mère les a alors recueillis chez elle, dans une maison en tôle et en terre, dans la montagne. Très âgée, leur grand-mère de 70 ans travaille encore. Mais elle n'avait pas assez d'argent pour prendre en charge également Ilson et Kilber. Alors, parfois ils allaient à l'école, parfois ils se levaient très tôt pour aller travailler dans les plantations de café.

La vie chez leur grand-mère était très rudimentaire. Il pouvait faire froid dans la cabane en tôle et en terre. Il n'y avait ni eau ni électricité, alors il fallait faire une heure et demi de marche pour aller à la source et se coucher en même temps que le soleil. Les enfants, si pauvres, n'avaient pas une alimentation très équilibrée : leur alimentation de base était la tortilla qu'ils préparaient avec leur grand-mère en moulant du maïs et en le mélangeant à de l'eau.

Aujourd'hui, Ilson et Kilber vont à l'école dans le Village des Soeurs de Marie à Amarateca, au Honduras. Ils y sont accueillis toute l'année et y resteront jusqu'à ce qu'ils aient fini le lycée. Pendant tout ce temps, ils seront bien nourris et ils seront au chaud. Ils seront soignés et feront de nombreuses activités sportives et artistiques pour pouvoir développer tout leur potentiel et vivre leur enfance dans la joie. Surtout, ils bénéficieront d'une éducation et d'une formation professionnelle. Kilber rêve d'être mécanicien et Ilson, ingénieur civil. Grâce aux programmes des Soeurs de Marie, ils pourront accéder à un emploi de qualité et sortir ainsi durablement de la pauvreté. Ils pourront, à leur tour, aider leur grand-mère et tous leurs proches.

Découvrez dans cette vidéo comment les programmes des Sœurs de Marie ont transformé la vie d'Ilson et Kilber, deux enfants pauvres du Honduras.