Le Village pour Filles de Biga

En 1983, notre fondateur, le Père Al, s'était rendu aux Philippines pour recevoir le prix Ramon Magsaysay pour les relations internationales (l'équivalent au Prix Nobel pour la Paix en Asie) pour son oeuvre exemplaire au service des enfants pauvres de Corée du Sud. A cette occasion, il rencontra son Eminence le Cardinal Jaime Sin qui l'invita à construire des Villages aux Philippines pour les enfants pauvres.

Le 15 août 1986, un Village pour filles et un Village pour garçons sont inaugurés à Manille. Après avoir permis pendant près de 20 ans à des enfants pauvres d'aller à l'école, ces Villages laisseront leur place à deux autres Villages situés à 40 km : le Village d'Adlas et le Village de Biga.

En 2019, le Village de Biga accueillait 3 522 filles parmi les plus pauvres des Philippines.

Prises-en-charge intégralement sur place, les filles bénéficient de la nourriture, des soins, de l'hébergement et surtout d'une éducation complète ainsi que d'une formation professionnelle.

42 Soeurs de Marie vivent sur place à l'année pour assurer la logistique du Village et entourer les enfans de leur amour. La Mère Supérieure du Village de Biga est Soeur Mela.

BIGA EN BREF

The Sisters of Mary’s Girlstown in Biga
Bo. Biga, Silang
4118 Cavite, The Philippines

Capacité: 3 522 filles

Ouvert en 1986

L'ACCUEIL DES ENFANTS PAUVRES

Dans le Village de Biga, comme dans tous les Villages du Monde pour Enfants, les filles reçoivent trois repas équilibrés par jour et sont soignées grâce à une infirmerie construite sur place. Les enfants ont également accès à de nombreuses activités culturelles, artistiques et sportives pendant leur temps libre. Cela permet à ces enfants qui ont grandi dans la pauvreté de développer tout leur potentiel cognitif et physique.

Le Village de Biga, dans lequel les filles vivent à l'année, contient ainsi trois bâtiments de sept étages rassemblant les dortoirs, les réfectoires, les cuisines et les salles de classe. Le Village est également équipé de quatre ateliers pour les formations professionnelles. Pour que les filles puissent se dépenser et s'amuser, un gymnase avec des terrains de basket et une scène de théâtre, une piste de course, un terrain de football et 29 terrains de basket extérieurs sont à leur disposition.

L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Accueillis dans le Village à l'âge de 12 ans environ, les filles suivent une scolarité générale, du collège jusqu'à la fin du lycée.

Chaque année, plus de 400 filles du Village de Biga obtiennent l'équivalent du baccalauréat grâce aux programmes des Soeurs de Marie. Une vraie consécration pour ces filles, qui n'auraient jamais pu aller si loin dans leurs études à cause de la pauvreté !

En plus de cette formation générale, les filles suivent une formation professionnelle afin d'apprendre un métier. C'est cette compétence qui leur permettra de trouver un bon travail plus tard et de sortir pour toujours de la pauvreté.

A Biga, les filles peuvent suivre une formation professionnelle en :

  • Couture
  • Comptabilité
  • Boulangerie et pâtisserie
  • Arts culinaires
  • Services de centre d'appel
  • Maintenance informatique
  • Programmation informatique
  • Mécatronique
  • Electornique
  • Dessin industriel
  • Stylisme
  • Aide-soignante
  • Graphisme

Ces formations ont été conçues en lien avec l'économie locale, afin d'assurer l'entrée sur le marché du travail aux jeunes filles.

62 professeurs sont employés par le Village pour assurer la tenue des cours généraux et professionnels, en accord avec le programme scolaire national.

412 jeunes filles diplômées du Village de Biga en 2020 !

En août 2020, 412 jeunes filles du Village de Biga ont obtenu leur diplôme de fin d'études ! Il s'agit de l'équivalent du baccalauréat en France.

Agées de 17 à 18 ans, ces jeunes filles ont été accueillies au Village de Biga vers l'âge 12 ans. Pendant six ans, elles ont été nourries, hébergées, soignées et entourées par les Soeurs. Elles ont pu suivre gratuitement les cours du collège au lycée, une fierté énorme pour ces filles qui avaient grandi dans la pauvreté.

Maintenant qu'elles ont obtenu leur diplôme, les filles vont pouvoir construire leur avenir : trouver un travail grâce aux compétences acquises en formation professionnelle ou poursuivre leurs études, pour celles qui obtiendront des bourses. Elles ont toutes à coeur d'aller loin dans la vie, grâce à ce qu'elles ont appris au Village, et de pouvoir aider leur famille à sortir de la pauvreté.

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Dans tous les Villages, nous avons besoin de votre aide pour offrir aux enfants
l'éducation, la nourriture, les soins et l'hébergement.

Aidez les enfants en faisant un don