LE VILLAGE POUR GARCONS DE MINGLANILLA

En 1983, le fondateur des Soeurs de Marie et de Villages du Monde pour Enfants, le Père Al, s'était rendu aux Philippines pour recevoir le prix Ramon Magsaysay pour les relations internationales (l'équivalent au Prix Nobel pour la Paix en Asie). Ce prix récompensait son oeuvre exemplaire au service des enfants pauvres de Corée du Sud. A cette occasion, il rencontra son Eminence le Cardinal Jaime Sin qui l'invita à construire des Villages aux Philippines pour les enfants pauvres.

Le 15 août 1986, un Village pour filles et un Village pour garçons ont été inaugurés à Manille. Ces deux Villages ont ensuite été remplacés par les Villages d'Adlas et de Biga. La pauvreté était telle aux Philippines que rapidement, les Soeurs de Marie ont pris la décision d'étendre les programmes dans la province de Cebu afin de permettre à plus d'enfants pauvres d'être pris en charge dans leurs Villages. Ainsi, en 1990, le Village pour filles de Talisay a été inauguré et en 1995, c'est le Village de Minglanilla qui a été construit pour accueillir des garçons pauvres.

En 2019, le Village de Minglanilla a accueilli 2 444 garçons pauvres afin de leur permettre d'aller à l'école, d'apprendre un métier et d'être hébergés, nourris et soignés.

Soeur Emelan est la Mère Supérieure du Village. 14 Soeurs sont présentes à ses côtés, au quotidien, pour assurer la logistique du Village et prendre soin des enfants.

MINGLANILLA EN BREF

The Sisters of Mary Boystown – Minglanilla 
Tungkop, Minglanilla,
6046 CEBU
Philippines

Capacité: 2 444 garçons

Ouvert en 1995

L'ACCUEIL DES ENFANTS PAUVRES

Dans le Village de Minglanilla, comme dans tous les Villages du Monde pour Enfants, les garçons bénéficient d'une prise-en-charge globale, en plus de l'éducation et de la formation professionnelle. Cela comprend la nourriture avec trois repas équilibrés par jour, les soins grâce à une infirmerie construite sur place et l'hébergement avec un système d'internat. Les garçons ont également accès à de nombreuses activités culturelles, artistiques et sportives pendant leur temps libre. Cela permet à ces enfants qui ont grandi dans la pauvreté de développer tout leur potentiel !

Pour cela, le Village est équipé de deux bâtiments de sept étages, aménagés en dortoirs, cuisines et salles de classes et de trois ateliers pour la formation professionnelle. Pour pouvoir se dépenser et s'amuser, le Village contient un gymnase avec des terrains de baskets et une scène pour les spectacles, 19 terrains de basket à l'extérieur et de nombreux espaces verts !

L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Accueillis dans le Village à l'âge de 12 ans environ, les enfants suivent une scolarité générale, du collège jusqu'à la fin du lycée.

Chaque année dans le Village de Minglanilla, plus de 350 garçons obtiennent l'équivalent du baccalauréat. Une consécration pour ces enfants qui avaient grandi dans la pauvreté la plus extrême !

En plus de cette formation générale, les enfants suivent une formation professionnelle dans les Villages afin d'apprendre un métier. C'est cette compétence qui leur permettra de trouver un bon travail plus tard et de sortir pour toujours de la pauvreté.

Dans le Village de Minglanilla, les garçons suivent une formation professionnelle en lien avec l'économie de leur pays :

  • Couture
  • Boulangerie et pâtisserie
  • Maintenance informatique
  • Mécatronique
  • Mécanique automobile
  • Dessin industriel
  • Usinage
  • Maintenance électrique
  • Soudure
  • Graphisme

58 professeurs sont employés par le Village pour assurer la tenue des cours généraux et professionnels, en accord avec le programme scolaire national.

La gazette du Village

Depuis 2018, l'Aloysius News est le journal du Village de Minglanilla, rédigé par les garçons. Ecrit en anglais (ce qui est une prouesse pour ces adolescents dont l'anglais n'est pas la langue maternelle), il décrit les activités du Village et le quotidien de ses élèves.

Cyrus en est le rédacteur en chef. Il vient d'une famille de quatre enfants, dont les parents sont des travailleurs pauvres. Après avoir achevé son école primaire, il a été accueilli dans le Village des Soeurs de Marie. Cyrus est un garçon avec un très grand potentiel. Depuis qu'il étudie dans le Village des Soeurs de Marie, il multiplie les récompenses : premier en arts oratoires, premier en couture, premier en maintenance éléctrique... C'est grâce aux nombreuses activités scolaires et extra-scolaires proposées par les Soeurs de Marie qu'il a pu découvrir sa passion : l'écriture et l'éloquence ! C'est pour cette raison qu'il a voulu devenir le rédacteur en chef de la revue. Plus tard, Cyrus veut devenir avocat. Plein d'esprit, il nous a expliqué : "Benjamin Franklin disait qu'un investissement dans le savoir paiera toujours les meilleurs intérêts. Moi aussi, j'investis dans mon avenir pour pouvoir obtenir, plus tard, les meilleurs succès".

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Dans tous les Villages, nous avons besoin de votre aide pour offrir aux enfants
l'éducation, la nourriture, les soins et l'hébergement.

AIDEZ LES ENFANTS EN FAISANT UN DON