Le Village pour Filles de Chalco

En 1990, alors que le Père Al, notre fondateur, se sait dangereusement atteint par la maladie de Lou Gehrig, il accepte l'invitation de Son Excellence, Mgr. Jose Maria Hernandez Gonzalez, évêque du diocèse de Nezahualcoyotl, à établir des programmes pour les enfants les plus pauvres au Mexique.

Le 7 octobre 1990, le Village pour Filles de Chalco est inauguré. Alors que des Villages pour les enfants pauvres avaient déjà été construits en Corée ainsi qu'aux Philippines, il s'agit du premier Village en Amérique Latine.

Situé à environ une heure de la capitale Mexico City, le Village pour filles de Chalco accueillait, en 2019, 3 007 filles parmi les plus pauvres du Mexique.

Prises-en-charge intégralement sur place, les filles bénéficient de la nourriture, des soins, de l'hébergement et surtout d'une éducation complète ainsi que d'une formation professionnelle.

Le Village héberge également une crèche, dans laquelle 105 enfants en bas âge sont accueillis à la journée, afin de permettre à leurs parents, souffrant de la pauvreté, d'aller travailler.

52 Soeurs de Marie vivent sur place à l'année pour assurer la logistique du Village et entourer les enfans de leur amour. La Mère Supérieure du Village de Chalco est Soeur Hortencia.

CHALCO EN BREF

Las Hermanas de María, Villa de Las Ninas Chalco
Carr. Chalco-Mixquic, Km 2.5
Apartado Postal 56 600
56600 CHALCO
Mexico

Capacité : 3 007 élèves de secondaire

Ouvert en 1990

L'accueil des enfants pauvres

Dans le Village de Chalco, comme dans tous les Villages du Monde pour Enfants, les filles reçoivent trois repas équilibrés par jour et sont soignées grâce à une infirmerie construite sur place. Les enfants ont également accès à de nombreuses activités culturelles, artistiques et sportives pendant leur temps libre. Cela permet à ces enfants qui ont grandi dans la pauvreté de développer tout leur potentiel cognitif et physique.

Le Village, dans lequel les enfants vivent à l'année, est ainsi équipé de quatre bâtiments de cinq étages, intégrant des dortoirs, des réfectoires, des salles de classe, des bibliothèques et des ateliers pour les formations professionnelles. A l'extérieur, le Village de Chalco contient 10 terrains de football et 20 terrains de basket, ainsi que de nombreux espaces verts pour permettre aux filles de se dépenser !

L'éducation et la formation professionnelle

Accueillies dans le Village à l'âge de 12 ans environ, les filles suivent une scolarité générale, du collège jusqu'à la fin du lycée.

Ainsi, chaque année, plus de 350 filles, ayant étudié dans le Village de Chalco depuis le début du collège, obtiennent l'équivalent du baccalauréat.

En plus de cette formation générale, les enfants suivent une formation professionnelle afin d'apprendre un métier. C'est cette compétence qui leur permettra de trouver un bon travail plus tard et de sortir pour toujours de la pauvreté.

Dans le Village de Chalco, les filles peuvent suivre une formation professionnelle en :

  • Couture
  • Comptabilité
  • Arts culinaires
  • Technologie informatique

Ces formations ont été conçues en lien avec l'économie locale, afin d'assurer l'entrée sur le marché du travail aux jeunes filles.

51 professeurs sont employés par le Village de Chalco pour assurer la tenue des cours généraux et professionnels, en accord avec le programme scolaire national.

Avec l'aide des Soeurs, 2 puériculteurs sont dédiés à la prise-en-charge des enfants en bas âge dans la crèche.

Témoignage d'une élève de Chalco

"Je m'appelle Diana. J'ai 12 ans et je viens d'une ville pauvre du Mexique, dans la région d'Oaxaca.

La première raison pour laquelle je suis venue étudier dans le Village de Chalco, c'est parce que ma grand-mère n'avait pas assez d'argent pour me permettre d'aller à l'école. La seconde, c'est que là d'où je viens, beaucoup d'enfants se font kidnapper. Malheureusement, je n'ai pas de mère. Elle est morte quand je suis née. Mon père s'est remarié et ne s'est jamais occupé de moi. Il m'a totalement abandonné. Ma grand-mère et mes oncles sont la seule famille que j'aie. Depuis que j'ai 10 ans, je vis chez ma grand-mère dans une maison faite de briques. Nous mangions des oeufs tous les jours car nous n'avions rien d'autre à manger. C'était très dur pour nous.

Quand j'ai fini l'école primaire, ma grand-mère ne pouvait pas se permettre de me faire poursuivre mes études. C'est un de mes cousins, diplômé du Village pour garçons de Guadalajara, qui a parlé à ma grand-mère de l'opportunité qu'offraient les Soeurs de Marie aux enfants n'ayant pas assez d'argent pour aller à l'école. Quand ma grand-mère m'a demandé si je voulais y aller, j'ai répondu un grand "oui". Quand elle a su que j'avais été acceptée, elle m'a pris dans les bras en pleurant de joie, parce qu'elle voulait vraiment que je continue à étudier pour avoir un bel avenir.

Quand je serai grande, je veux devenir ingénieure agricole, pour pouvoir aider mes oncles et ma grand-mère. C'est dur d'être loin d'eux, mais le sacrifice en vaut la peine parce qu'en étudiant dans le Village, je pourrai les sortir de la pauvreté et leur offrir une belle vie".

Diana, lors de sa première rentrée des classes dans le Village de Chalco

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Dans tous les Villages, nous avons besoin de votre aide pour offrir aux enfants
l'éducation, la nourriture, les soins et l'hébergement.

Aidez les enfants en faisant un don